Laury André, artiste multi-disciplinaire : le paysage, des fleurs et des femmes

Bio

Spécialiste du paysage, diplômée de l’ENS, elle s’intéresse de près à la question des médiums contemporains et à leur impact sur notre perception et notre représentation de l’Antiquité. Ainsi, elle travaille sur des questions environnementales et l’évolution du traitement visuel et artistique de la nature.
Elle a notamment participé à la rédaction des Carnets de topoïétique des éditions Passage(s), une revue en arts développée par le Groupe de recherche sur les arts du lieu, les arts de l’interprétation et les pratiques sonores, qui adopte la forme de carnets d’artistes. Elle propose une alternative au guide touristique classique en invitant le lecteur à emboîter le pas et à prolonger le trait esquissé par les propositions réunies. Elle vise à explorer les territoires de la frontière, sur le mode du fragment, dans la pluralité de ses lectures, interrogeant son tracé à même le paysage.

Créations

Elle pratique le Tataki zome, une méthode japonaise de recyclage de tissus, à partir de linges de maison voués à la déchèterie qu’elle récupère et auxquelles elle offre une seconde vie. L’art rencontre l’environnement dans cette démarche écologique alors qu’elle coud des taies d’oreiller, des mouchoirs, des draps pour enfants, en filant les plantes de son environnement immédiat dans le but de réutiliser ces tissus.

Ayant également une formation de fleuriste, elle propose à la vente des compositions florales reproductibles.

Par le biais de photographies elle explore la symbiose ente les arts, la spiritualité et les fleurs dans l’histoire de l’art.

Touchée par les génocides d’abeilles, qui sont des animaux tellement importants pour notre écosystème, ayant lieu ces derniers années, elle coule les alvéoles des ruches abandonnées qu’elle récupère. Ainsi, elle les transforme en bougies, possiblement personnalisables, pour la décoration ou pour les enflammer et ainsi former une grande célébration de toutes les abeilles. L’artiste souhaite reverser un pourcentage des ventes aux apiculteurs touchés par cette crise écologique.

Tataki zome :

Compositions florales :

Extrait de la série photographique en collaboration avec Jean-François Daviaud :

%d blogueurs aiment cette page :